Paul-Antoine
Co-fondateur | Responsable Produit
4
min read

Dans l’aventure des changements de logiciel interne, celui de la validation des contenus promotionnels affiche un enjeu particulier : dans beaucoup de cas, la décision est désormais prise par le global alors même que chaque filiale a des besoins différents, compte tenu des législations, approches réglementaires et stratégies locales variables.

Dans un contexte de transition digitale important, chacun réclame une solution adaptée. Mais comment définir cette solution adaptée ?

Chez Qairn, nous avons identifié 3 étapes à mettre en avant dans vos réflexions et vos présentations pour motiver votre proposition de changement de logiciel d’examen et de validation des contenus promotionnels.

Q.1 - Identifier et reformulez les points faibles de votre processus de validation

 

Le processus de validation génère des frustrations tant côté marketing que réglementaire. Seulement, ces termes de « temps perdu », « baisse de qualité » etc… sont subjectifs et ne vous aideront probablement pas dans l’accompagnement de la prise de décision. Par conséquent, avant tout, cherchez à identifier ces besoins du point de vue des deux équipes concernées :  

Marketing

-      x% des campagnes sont lancées en retard

-      Dans x% des cas, le réglementaire rejette un élément qu’il avait pourtant validé pour une autre campagne

-      Il se passe x jours durant lesquels les visiteurs médicaux n’ont pas le support suffisant pour bien faire leur travail

 Réglementaire

-      Il y a une augmentation de x% du nombre de contenus à valider pour une équipe toujours stable en effectif

-      Chaque vérification nécessite x aller-retours et perdons x temps à relire à chaque fois

-      x contenus sont en ce moment bloqués par le processus de validation de l’ANSM

 

Votre impact dans la validation des contenus marketing est de plus en plus important. Cette importance croissante justifie la mise en place d’une solution parfaitement adaptée pour votre service.

 

Q.2 : Etudiez les solutions existantes sur votre marché

 

Toute réclamation doit être motivée par une recherche exhaustive des solutions adaptées potentielles.Pour cela, définissez précisément vos besoins :

-      Quelles sont les fonctionnalités prioritaires que vous recherchez ?

-      Quelles sont les fonctionnalités secondaires qui vous seraient utiles ?

-      Dans votre process actuel, qu’est ce que vous garderiez ? Qu’est ce que vous changeriez à tout prix ?

Partant de là, vous pouvez étudier toutes les solutions existantes pour voir laquelle répond le mieux à vos besoins.

La comparaison de cet exercice dans les différents marchés est intéressante et soulève les différences potentielles entre les filiales. Ainsi, par exemple, le lien direct avec l’espace de soumission des contenus à l’ANSM sera la fonctionnalité prioritaire de la filiale française quand l’accès à une bibliothèque de références scientifiques pourra être la priorité de la filiale belge…

 

Q.3 : Présenter la valeur ajoutée de ce nouveau logiciel

 

Vous voilà avec une liste de besoins clairement identifiés et de solutions plus ou moins adaptées pour y répondre. Désormais, pour convaincre votre supérieur ou le global d’aller dans le sens de vos recommandations, vous devez lier ces arguments avec la valeur ajoutée de la solution proposée.

Chez Qairn, nous vous proposons une solution fondée sur trois principes fondamentaux :

·     Simplicité

·     Conformité

·     Efficacité

Nous avons créé des outils en interne qui permettent de valoriser concrètement ces trois enjeux déterminants (en €). Si vous êtes intéressés, contactez-nous et nous nous ferons un plaisir de vous aider dans votre démarche !

Chez Qairn, nous vous offrons des arguments factuels, concrets et valorisés pour vous soutenir dans votre démarche et vous aider à trouver la voie la plus rapide vers l’adoption du logiciel adapté.

 

Contactez-nous !

Nos lecteurs ont aussi aimés